Date

Nous nous sommes tous posés la question un jour ou l’autre. Pourquoi les salles de cinéma et de théâtre ont-elles des sièges rouges ?

C’est en 1637, à Venise, que s’ouvre la première salle de théâtre et il faudra attendre 1895, à Paris, pour assister aux origines de la première salle de cinéma.

Programme de la toute première séance de cinéma en 1885 au Cinématographe. Paris

Dès le début, et jusqu’à ce jour, la majorité des fauteuils sont rouges mais cela n’a pas toujours été le cas. De même que ce n’est pas non plus une règle absolue et nous assistons de plus en plus à l’émergence de fauteuils de cinéma de couleurs diverses correspondant soit à l’identité même de la salle de cinéma soit à des couleurs neutres pour des raisons pratiques ou esthétiques.

Le luxe du théâtre

Le rouge et l’or, couleurs historiques, ici illustrées à l’Opéra Garnier.

La multiplication des salles de cinéma à compter du XIXe siècle, a permis à la population de découvrir un nouvel art. Aux pièces de théâtres s’associaient à présent les films qui, bien que muets et en noir et blanc, avaient l’attrait de la nouveauté et permettait de voir des acteurs jouer simultanément et dans le monde entier. Afin de garder le lien avec le théâtre, les couleurs traditionnelles du spectacle furent conservées. Le rouge et l’or mais aussi les rideaux (qui recouvraient alors l’écran et étaient doucement repliées avant la séance), la position des sièges qui permettaient à tout le monde e bien voir l’écran mais aussi la présence des ouvreuses. Tout était fait pour que le cinéma soit considéré, non pas comme un « théâtre de seconde catégorie » mais comme un art tout aussi respectable. Les salles de cinéma, en adoptant le rouge et l’or, se paraient ainsi de tout le luxe des salles de théâtres.

D’autre part, pour des raisons d’éclairage, le rouge permettait de mieux distinguer à la fois les spectateurs et les acteurs.

Une histoire de politique et de mœurs

Si les fauteuils de cinéma sont en majorité rouge, c’est pour faire hommage au théâtre ou les spectacles étaient souvent sanglants et dramatiques. A l’époque en effet, le théâtre était aussi considéré comme la scène idéale pour dénoncer les situations, parler de mœurs et de la mort, bref tous les sujets que la société bien-pensante ne pouvait pas entendre dans la vie de tous les jours. On considérait que le théâtre était le lieu idéal pour « la catharsis » ou pour être plus simple de libérer les pulsions refoulées en les voyant jouées plutôt que dans la vie réelle. Ce fut aussi la raison pour laquelle pendant longtemps les comédiennes et comédiens étaient considérés comme des personnes de mauvaise vie et de débauche.

Mais la couleur rouge des fauteuils de cinéma est aussi due à une décision politique. Napoléon Bonaparte, voulant supprimer la couleur bleue (signe de royauté) décida que le rouge serait plus adéquat et d’ailleurs plus seyant au teint des dames de la cour !

Une raison d’hygiène ?

Une autre explication proposée, bien que non prouvée, serait que les fauteuils de cinéma avaient la couleur rouge pour dissimuler certaines tâches. De nos jours il paraitrait que certaines salles de cinéma choisiraient le noir dû au manque de respect de certains spectateurs lorsqu’ils mangent leurs friandises préférées.

Quelle couleur préférez-vous ?

La palette de couleur des fauteuils s’est bien diversifiée.

De nos jours, les propriétaires de salles se sont rapidement affranchis de la couleur rouge pour leurs fauteuils. Disposant de plus de choix ils préfèrent leur donner une identité propre et se différencier des autres.

C’est la raison pour laquelle Fauteuils Hémicycle propose un grand choix de coloris mais aussi de matières pour les fauteuils de cinéma.

Autres articles sur le même sujet qui peuvent vous intéresser :

 La règlementation en matière d’aménagement des cinémas

Comment aménager votre cinéma ?

Plus
d'articles