Tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir ses siège de stade lorsqu’on veut équiper un stade neuf pour une collectivité ou une entreprise de BTP

Lorsqu’on veut équiper un stade neuf pour une collectivité ou une entreprise de BTP, les sièges stade doivent respecter de nombreux critères afin de répondre aux normes de sécurité.

Le mot d’ordre pour des sièges stade de haute qualité, c’est la résistance. Il vous faut choisir du matériel fiable, que ce soit en plastique, en acier ou en HDPE (polyéthylène de haute densité). Ensuite, vient le confort que le fauteuil devrait procurer. Le textile le plus utilisé est le tissu oxford. En général, les sièges ne comportent pas d’accoudoirs, mais cela dépend de la demande de la clientèle. Ils pourront être fabriqués en plastique ou en acier. De même, le client pourrait demander des fauteuils pliables.

À ne pas oublier que ces sièges devraient comporter un trou pour l’écoulement des eaux. En matière de normes à respecter, il y a la norme ISO 9001, relative aux systèmes de gestion de la qualité, afin que le produit réponde aux réglementations existantes et aux exigences des clients. S’il s’agit de sièges en acier, la norme NF EN ISO 1461 devrait être respectée s’ils sont recouverts par galvanisation à chaud.

D’autre part, les fauteuils doivent être traités avec des colorants de résistance anti-ultraviolet. De plus, il est souhaitable de les imprégner de matière ignifuge afin de retarder le feu. En ce qui concerne la fixation, le fauteuil de stade comportant un pied pourra être fixé directement au gradin en béton. D’autres, seront posés sur des consoles ou des banquettes. Il n’y a pas de mesure standard quant à la taille des fauteuils, car cela varie d’un fabricant à un autre. Enfin, la garantie habituelle est de l’ordre de cinq ans.

Pour résumer, le siège stade doit allier résistance, confort, design et surtout sécurité, car il est destiné à accueillir des milliers de personnes.

MENU